Synthèse 560

Cliquer sur les liens bleus pour accéder aux sections correspondantes.
Cliquer sur les liens jaunes pour accéder aux madits sources.

ENIGME | TITRE | LUMIERE CELESTE | NEF ENCALMINEE | TRAIT A NE PAS REGRETTER | TEXTE | VISUEL



ENIGME

SOLUTION
La solution de la 560 c’est au minimum tracer le trait à ne pas regretter et trouver la nef encalminée.
La solution de la 560 est différente de la lumière (céleste).
Il y a plusieurs choses à trouver dans la 560 avant de parvenir à la nef encalminée.
Il y a un lieu (précis) à trouver dans la 560.

CLEF DE PASSAGE
La clef de passage 560 -> 650 n’a rien à voir avec les chiffres de la 650 (71721075).

ENIGME
Tout ce qui est géographique dans la 560 requiert une précision « raisonnable » (il faut faire pour le mieux).
La 560 peut être considérée comme une énigme piégeuse car elle contient des éléments pouvant induire en erreur si on prend le problème par le mauvais bout.
La 560 n’est pas une synthèse des énigmes précédentes.



TITRE

TITRE
Le titre nous est utile pendant le décryptage de la 560 mais pas avant et après on ne sait pas.
Il est nécessaire de traduire le titre mais un dico latin / français n’est pas utile, il y a d’autres moyens d’y arriver.
Le titre est une expression plutôt classique mais sa fonction littéraire (traduction) n’a pas grande importance, c’est son sens qui en a.
L’expression doit être prise à la fois dans son acceptation habituelle et dans celle que lui confère le jeu lui-même.
« AUGUSTA » n’est pas un nom propre.
Un élément particulier de cette citation latine a-t-il une importance spéciale ? Non.



LUMIERE CELESTE

CHERCHE
Il n’y a pas de piège dans le terme « cherche » : il s’agit de repérer, découvrir, localiser, …
Le terme « cherche » traduit un futur immédiat.
Il est tout à fait possible de chercher une chose que l’on connaît déjà (chercher ses clefs par exemple).
Il faut d’abord être à Carusburc avant de chercher l’ouverture qui révèle la lumière céleste, et on ne peut pas le faire sans avoir Albion dans le dos.
Chercher l’ouverture qui révèle la lumière céleste ne se traduit pas par un déplacement « physique ».
Chercher l’ouverture qui révèle la lumière céleste ne signifie pas qu’il faut tracer celle-ci.
D’une certaine façon, le fait de chercher l’ouverture qui révèle la lumière céleste nous renseigne sur la direction à prendre.
Il faut différencier l’ouverture de l’ouverture qui révèle la lumière céleste : l’ouverture est connue avant la 560 alors qu’on ne connaît pas encore l’ouverture qui révèle la lumière céleste avant de marcher sur les eaux.
« Cherche l’ouverture qui révèle la lumière céleste » nous donne une indication sur ce qu’il faut faire dans la 560 afin de pouvoir aller jusqu’au bout de celle-ci.
Il faut trouver l’ouverture qui révèle la lumière céleste.

REVELE
Lorsque l’ouverture révèle la lumière céleste, on est à un endroit précis et on voit cette lumière par l’ouverture.
« REVELE » a le même sens dans la 560 et la 650 dans l’acceptation pure du mot mais pas dans le jeu.
La révélation de la lumière céleste ne se fait pas sur plan spirituel (religieux).
La révélation de la lumière céleste par l’ouverture est indispensable pour progresser.

ALIGNEMENTS
Carusburc, l’ouverture et la lumière céleste ne sont pas alignés.
Carusburc, les 2 aides de Neptune et la lumière céleste ne sont pas alignés.

TANGIBLE
La lumière céleste n’est pas tangible.

LUMIERE CELESTE
Le concept de « lumière » revient à plusieurs reprises dans le jeu, la 560 doit nous permettre de retrouver de quoi il s’agit.
Il n’y a qu’une lumière dans la 560.
La lumière céleste doit être prise en compte quelque part dans l’énigme, l’énigme nous dit d’ailleurs quand.
La lumière céleste est plutôt un tout qu’un élément ponctuel.
La lumière céleste ne sert pas à vérifier qu’on a le bon Carusburc.



NEF ENCALMINEE

TERME
Le terme « nef encalminée » est une expression que Max Valentin a emprunté a quelqu’un d’autre (pour décrire la même entité), mais il ne faut pas perdre du temps à essayer de retrouver cette personne.
Le terme « nef encalminée » est une description (poétique) et non pas un terme générique.
La signification littéraire du mot « encalminé » est « immobilisé faute de vent » mais on l’emploie aussi pour signifier « immobilisé » tout simplement ou pour décrire une chose bloquée sur place, sans espoir d’avancer.
La nef encalminée est totalement immobile.
Quand on trouve la nef encalminée on comprend immédiatement pourquoi elle est nommée ainsi.
Le terme « nef encalminée » n’a pas la renommée de « la vieille dame » pour décrire la Tour Eiffel.
Le terme « nef encalminée » est insuffisant pour trouver l’entité décrite (ce terme peut s’appliquer à pas mal de choses en France, d’ailleurs ce terme a été utilisé par d’autres personnes depuis la sortie du livre) mais il nous aide à la trouver et à en avoir confirmation.
Le terme « nef encalminée » a pour but de permettre l’identification de l’entité décrite, c’est comme si on décrivait une vache par le terme « Blanchette porte des cornes ».
Un bateau enfermé dans une vieille église désaffectée et fermée au public mériterait la description « une nef encalminée qui recèle une nef encalminée ».

NOM
Le nom de la nef encalminée n’est pas dans le livre (ni en clair ni crypté).

NATURE
La nef encalminée n’est pas une flèche.
Les sentinelles et la nef encalminée ne sont pas de même nature.
La matière dont est faite la nef encalminée ne peut pas être décodée avant de savoir où elle se trouve (et ça n’a pas d’importance pour le décryptage).
On ne trouve pas de « matelots » sur la nef encalminée.

TANGIBLE
La nef encalminée est tangible.

PERENNE
La nef encalminée est une entité pérenne mais pas indestructible.
En 1993 la nef encalminée était une entité complète.
En 2001 la nef encalminée était encore à sa place (elle n’avait pas disparue).
La nef encalminée faisait déjà partie des solutions en 1984.

IMPORTANTE
La nef encalminée est un élément important (elle est indispensable pour poursuivre le jeu).

UNIQUE
Il n’y a qu’une seule nef encalminée dans le jeu.

REPUTATION
La nef encalminée a une certaine réputation, elle a été montrée à la télévision et dans d’autres médias à plusieurs reprises (la nef a fait l’objet de reportages).
La nef encalminée est moins célèbre que la cathédrale de Chartres mais si elle disparaissait on en parlerait dans les journaux télévisés.
Des étrangers au département, à la région ou au pays la connaissent même si ce n’est pas comparable au Taj-Mahal.
La nef a vu des foules, qui passaient ou qui s’y rendaient.
La nef encalminée est l’entité la plus célèbre visible aux alentours immédiats.

ACCES
La nef encalminée est accessible toute l’année.

VISIBLE
La nef encalminée est facilement visible et dans sa totalité (le site où elle se trouve peut être vu sans problème sur le terrain).
La nef encalminée n’est pas souterraine.

NIVEAU DE LA MER
La nef encalminée est au-dessus du niveau de la mer.

EN FRANCE
La nef encalminée est en France, ce qui inclut les îles se trouvant dans les eaux territoriales.

DERNIERE CHOSE A TROUVER
La nef encalminée est la dernière chose à trouver dans la 560.
Le lieu où se trouve la nef encalminée est le dernier lieu à trouver dans la 560.

PAS UN LIEU
La nef encalminée se trouve dans un lieu mais n’est pas un lieu (au sens géographique du terme : village, ville, commune, île, …).

LIEU DE LA NEF
Le lieu où se trouve la nef encalminée figure sur la première carte.
Ce lieu porte un nom et il est en France.

FIN DE L'ENIGME
La 560 se termine à la nef encalminée (on se trouve à la nef encalminée à la fin de la 560).

VOIR
On ne voit pas la nef encalminée pendant la première partie de l’énigme, mais seulement pendant la deuxième.
« On voit la nef encalminée par l’ouverture » : ce qu’on doit faire de cette phrase est précis.
La vision de la nef encalminée par l’ouverture est liée au parcours que nous a fait suivre Neptune et en même temps ils sont indépendants.
On peut voir la nef encalminée par l’ouverture par tous les temps.
La vision de la nef encalminée par l’ouverture ne se fait pas avec les yeux (sur le terrain), c’est une vue de l’esprit.
La vision de la nef encalminée par l’ouverture s’effectue en ligne droite non brisée, avec l’ouverture située entre nous et la nef.
La vision de la nef encalminée par l’ouverture ne dépend pas de l’éloignement de ces 2 éléments.
On peut voir la nef encalminée sans l’avoir trouvée : il s’agit d’une astuce.

TROUVER
On trouve la nef encalminée dans la 560 (on connaît sa localisation précise).
On trouve la nef encalminée grâce au décryptage (en suivant les indications contenues dans le livre, qui sont factuelles).
Pour identifier la nef encalminée il faut avoir les solutions des énigmes antérieures.
Quand on a la bonne nef encalminée, on en est sûr.
Un habitant du coin identifiera peut-être plus rapidement la nef encalminée mais ça ne lui servira à rien sans les autres solutions.
Toute la difficulté du jeu ne réside pas dans la découverte de la nef encalminée, c’est un élément parmi d’autres.
La nef encalminée n’est pas facile à trouver mais ce n’est pas non plus l’arlésienne.
Pour trouver la nef encalminée tous les moyens sont bons : astuce, déduction, culture générale et recherche documentaire.
Pour trouver la nef encalminée la carte est indispensable, mais ce n’est pas elle qui fournit la solution.
Le lieu de la nef encalminée est obtenu de façon cohérente, d’une autre façon que par son nom.
Si on connaît le lieu où se trouve la nef encalminée, on sait forcément ce qu’elle est.

CONFIRMATION
Il existe un moyen d’avoir confirmation de la nef encalminée quand on la découverte.
La meilleure confirmation est lorsque la nef encalminée permet de progresser dans le jeu.

UTILILITE
La nef encalminée - une fois trouvée - apporte des infos utiles.
La nef encalminée a encore un rôle à jouer après la 560.

ALIGNEMENTS
Carusburc, l’ouverture et la nef encalminée ne sont pas alignés.
Le point d’où on voit la nef encalminée par l’ouverture (fin de la 2ème aide de Neptune), l’ouverture et la nef encalminée sont alignés et dans cet ordre.
Carusburc, la lumière céleste et la nef encalminée ne sont pas alignés.
L’ouverture, la lumière céleste et la nef encalminée ne sont pas alignées.

NEF ENCALMINEE
La nef encalminée est une solution intermédiaire.
La nef encalminée est plus petite que la zone et elle ne déborde sur aucun pays étranger.
La forme de la nef encalminée n’a pas de rôle à jouer dans le jeu.
L’ouverture n’est pas la nef encalminée et elle ne la contient pas non plus.

RESUME
« ELLE EST TANGIBLE, ACCESSIBLE TOUTE L'ANNEE, ET L'ENDROIT OU ELLE SE TROUVE FIGURE SUR LA CARTE. ELLE A UNE CERTAINE NOTORIETE, ET L'ENDROIT EST FREQUENTE PAR DES TOURISTES. »



TRAIT A NE PAS REGRETTER

SANS DEVIER D’UN POUCE
« Sans dévier d’un pouce » est une expression courante qui signifie « ne commettez aucune erreur », « ne t’écarte pas » ou encore « soyez précis » (cette expression nous incite à être aussi exact que possible).
« Sans dévier d’un pouce » s’applique au trait qui joint l’ouverture à la nef encalminée.
1 mm d’erreur sur le trait à ne pas regretter est parfaitement tolérable, en effet les énigmes sont conçues pour « pardonner les imprécisions que l’on pourrait commettre ».
« Sans dévier d’un pouce » ne cache rien de « secret ».
Le fait de ne pas dévier d’un pouce a son importance dans l’énigme.

TU NE REGRETTERAS PAS
« Tu ne regretteras pas ce que tu as fait » est un futur immédiat.
On ne regrette pas d’avoir tracé le trait dans la 560 mais également après la 560 (la phrase est propre à la 560 mais elle a des influences sur la suite du jeu).
« Tu ne regretteras pas ce que tu as fait » ne s’applique qu’au trait à tirer (on ne regrette pas de l’avoir tracé).
« Tu ne regretteras pas ce que tu as fait » : certaines choses deviennent évidentes à ce stade du jeu.
Le fait de ne pas regretter ce que l’on a fait dépend de tout ce que l’on a pu trouver jusqu’à maintenant dans l’énigme.
On ne regrette pas ce que l’on a fait : il s’agit de ce que l’on vient de faire dans la 560.
Au moment où on trace le trait, on ne connaît pas encore la raison pour laquelle on ne le regrettera pas.
Dans le contexte de la 560, il n’y a qu’une seule chose à ne pas regretter.
C’est (au moins) parce que l’on trouve la nef encalminée grâce au trait qu’on ne regrette pas de l’avoir tracé.

LIGNE DROITE
Le trait à ne pas regretter est une ligne droite, non brisée.

OUVERTURE ET NEF ENCALMINEE
Le trait à ne pas regretter joint l’ouverture à la nef encalminée : il s’agit d’un minimum car le trait n’existe pas qu’entre l’ouverture et la nef.

ALIGNEMENT
La fin de la 2ème aide de Neptune (endroit où l’on se trouve à ce stade du jeu), l’ouverture et la nef encalminée sont alignées et dans cet ordre.
Le trait à ne pas regretter part de la fin de la 2ème aide de Neptune vers la nef encalminée en passant par l’ouverture (il n’y a pas de doute à avoir sur le sens du trait).

LONGUEUR
La longueur du trait à ne pas regretter a-t-elle de l’importance ? Oui et non.
La longueur du trait a de l’importance car le trait relie 2 éléments du jeu donc s’il est trop court il ne les atteindra pas et s’il est trop long il les dépassera mais la distance qui sépare ces 2 éléments n’a pas d’importance.
Ce n’est pas la longueur du trait à ne pas regretter qui détermine son tracé.
La longueur du trait à ne pas regretter exprimée en cm avec une règle sur une carte a de l’importance.

DEBUT ET FIN
Le trait à ne pas regretter a 2 extrémités, ces 2 extrémités ont de l’importance.
Le trait ne commence ni à l’ouverture ni à la nef encalminée : son point de départ est le point d’où l’on voit la nef par l’ouverture (fin de la 2ème aide de Neptune).
L’autre extrémité du trait à ne pas regretter (là où il s’arrête) est la nef encalminée, mais Max Valentin refuse de dire s’il faut prolonger le trait au-delà de la nef.
Les chercheurs ont souvent demandé si le trait à ne pas regretter pouvait être prolongé (sans préciser au-delà de quoi) et Max Valentin a répondu oui car ça n’avait pas d’importance.

TRACER
Le chercheur doit tracer le trait à ne pas regretter sur la 1ère carte.

DERNIERE CHOSE A FAIRE
Tracer le trait à ne pas regretter est la dernière chose à faire dans la 560.

AVANT ET APRES
On trace le trait à ne pas regretter après avoir vu la nef encalminée par l’ouverture mais on ne trouve la nef qu’après avoir tracé le trait : il s’agit d’une astuce.
C’est le trait à ne pas regretter qui permet de trouver la nef encalminée (le trait donne quelque chose concernant la nef).

UNIQUE
Le trait à ne pas regretter est le seul trait reliant la nef et l’ouverture.
Le trait à ne pas regretter ne sert qu’une seule fois.

UTILITE
Le trait à ne pas regretter a son utilité dans la 560 (on l’utilise au moins dans cette énigme puisque le tracer est la dernière chose à faire).
Tracer le trait à ne pas regretter permet de s’apercevoir de quelque chose d’utile.

IMPORTANCE
Le trait à ne pas regretter est important, on ne peut pas l’oublier quand on a trouvé la nef encalminée.
Le traçage du trait apporte quelque chose d’important.

TRAITS
Le trait à ne pas regretter est différent du trait du visuel.
Les 2 traits sont importants mais celui à ne pas regretter est quand même le plus important.

TRAIT A NE PAS REGRETTER
Le trait à ne pas regretter est dans le prolongement (continuité) du chemin parcouru dans le 2ème paragraphe.
A la fin de la 560, on se trouve là où on doit tracer le trait à ne pas regretter.
Le trait à ne pas regretter a un but (objectif à atteindre) dans la 560.
Le trait à ne pas regretter n’est pas le dernier trait du jeu.
Le trait à ne pas regretter ne s’éloigne pas du septentrion.
Le trait à ne pas regretter est dans l’axe de « poursuis ta route ».*
* Note de l'auteur : Max Valentin a publié un erratum sur le forum de la Chouette d'Or, la bonne réponse est en fait que le trait à ne pas regretter n'est pas dans l'axe de « poursuis ta route ».



TEXTE

CARUSBURC
« Carusburc » peut aussi s’écrire « Carusburg », il fût un temps où le « c » et le « g » étaient similaires (comme le « u » et le « v » à l’époque romaine), mais la 1ère orthographe est la plus courante.
« Quand à Carusburc … » : à ce stade du jeu on se trouve (virtuellement) à Carusburc.
La signification de Carusburc peut être trouvée sans déchiffrage et sans avoir recours à l’énigme précédente.
Le fait d’avoir Albion dans le dos ne nous aide pas à déterminer ce qu’est Carusburc.
Carusburc n’est vraiment pas difficile à trouver (il n’y a pas de piège).
La grande majorité des chercheurs a la bonne interprétation de Carusburc.
Carusburc est une ville qui figure sur la 1ère carte.
Carusburc est en France.
On a rencontré Carusburc sous un autre nom avant la 560.
Il n’y a qu’un seul Carusburc.
Carusburc (le lieu) n’est pas un reliquat.
Dans la 560 aucun chemin ne nous mène à Carusburc, au contraire on quitte ce lieu pour s’en éloigner au cours de l’énigme.
Carusburc était indispensable à ce moment du jeu.

DOS A ALBION
« Albion » est un mot français.
Albion a la réputation d’être perfide, mais dans le jeu elle ne l’est pas.
Au contraire avoir Albion derrière nous permet de partir sur une bonne piste.
Albion - sous cette forme - ne resservira pas plus tard.
Il n’y a qu’une seule Albion.
Etre « dos à Albion » signifie simplement qu’on lui tourne le dos.
Pendant le déroulement de l’énigme : on n’aura pas toujours Albion dans le dos et on n’aura jamais Albion face à nous.
Pendant les 2 aides de Neptune on est toujours dos à Albion, et quand on voit la nef encalminée par l’ouverture on ne l’est plus.
Quand on poursuit sa route on n’est plus dos à Albion.

NE T'ATTARDE PAS
« Ne t’attarde pas, ne demande pas ton reste » est à la fois un conseil d’ami que Max Valentin donne au chercheur et une directive à appliquer pour continuer le jeu sans être bloqué.
« Ne t’attarde pas, ne demande pas ton reste » n’est pas la phrase la plus importante du texte, mais elle n’est pas là uniquement pour la rime.
Cette phrase signifie simplement qu’il faut continuer et ne pas se satisfaire de ce que l’on a trouvé à ce stade du jeu.
« Ne t’attarde pas » se comprend à partir de Carusburc (après avoir quitté Carusburc), ça concerne le début de notre périple (et l’énigme en général).
On ne s’attarde pas là où on s’apprête à marcher sur les eaux (donc avant de marcher sur les eaux).
« Ne t’attarde pas » dans la 560 a la même signification que « hâte-toi » dans la 420.
Au premier degré « ne t’attarde pas » et « ne demande pas ton reste » veulent dire la même chose, mais on ne sait pas s’il existe une différence dans le cadre du jeu.
« Ne pas demander son reste » est une expression courante, c’est cette acceptation qui est la bonne.
On ne doit pas demander son reste dans la 560, mais il pourrait être utile de le faire plus tard.

NEPTUNE
Neptune est le dieu de toutes les eaux (douces et salées).
Neptune porte un trident et une barbe, et il habite au fond de la mer.
Neptune et Poséidon désignent le même dieu (Poséidon est la version romaine de Neptune*) mais Poséidon n’a aucun rôle à jouer dans la chasse.
Neptune désigne à chaque fois la même chose : il s’agit du dieu et non pas de la planète.
Max Valentin ne peut pas expliquer pourquoi il a fait appel à la mythologie en 420 et en 560 car ce serait donner la solution.
* Note de l'auteur : il s'agit certainement d'une erreur de Max Valentin car Poséidon est un dieu grec et c'est Neptune la version romaine.

LES 2 AIDES DE NEPTUNE
Neptune vient à notre secours dans la 560.
Neptune ne nous vient pas en aide parce que quelqu’un lui a demandé, il le fait parce qu’on a besoin de lui et peu importe ses motivations.
L’aide de Neptune est importante.
La manière dont Neptune vient à notre secours est importante.
La 560 permet de savoir quel genre d’aide de Neptune on aura besoin (l’aide de Neptune doit être évidente pour nous dans cette énigme).
L’aide de Neptune est seulement aquatique : il nous aide à marcher sur les eaux.
Neptune n’est pas sélectif dans sa façon de nous aider.
Une île ne fait pas partie du domaine de Neptune.
Les marées n’ont aucune importance (Neptune se joue de ces broutilles).
La vitesse de Neptune n’a aucun rôle à jouer.
Neptune ne nous aide pas qu’à un certain moment de la journée.
L’année de la 1ère carte ne pose aucun problème à Neptune, il viendra aussi bien à notre aide avec une carte de 1979 qu’avec une carte de 1997.
L’aide de Neptune est virtuelle, il s’agit d’une image.
Dans notre parcours virtuel en 560, on est à chaque fois là où Neptune nous aide (lorsqu’on a besoin de lui).
L’aide de Neptune ne bénéficie pas de différents degrés de lecture.
Neptune est sollicité dès le tout début de notre parcours en 560 (après avoir quitté Carusburc).
Plus précisément l’aide de Neptune commence quand on parle de lui dans le texte (2ème paragraphe).
Les 2 fois où Neptune nous vient en aide c’est pour nous éloigner du septentrion glacé.
Dit autrement les aides de Neptune nous éloignent toutes les 2 du septentrion glacé.
C’est seulement Neptune qui nous mène loin du septentrion et non l’énigme entière.
Les 2 interventions de Neptune nous aident à trouver la bonne direction (direction générale à considérer que l’on matérialise par une droite).
Les 2 aides de Neptune se trouvent par la logique (elles seules pouvaient faire l’affaire).
Il n’y a rien de particulier à remarquer lorsque Neptune est venu une première fois à notre secours.
La première aide de Neptune est maximale.
Les 2 aides de Neptune nous amènent sur un point très précis (d’une certaine façon elles peuvent se confondre en un seul lieu).
La 560 permet à elle seule de déterminer les 2 aides de Neptune (il faut découvrir de quoi il s’agit dans cette énigme).
Dans la 560 les seules aides à considérer sont celles de Neptune, il n’y en a pas d’autres.
Les 2 aides de Neptune ne concernent que la 560 (Neptune ne nous aide pas avant ou après la 560).
Les 2 aides de Neptune ne viennent en aide qu’au chercheur de chouette.
Neptune, à proprement parler, ne nous aide pas à voir la nef encalminée (bien que son intervention soit déterminante pour nous aider à repérer la nef).
Neptune ne nous aide pas non plus à déterminer la nature de la nef encalminée.
Neptune nous aide jusqu’au moment où on voit la nef encalminée par l’ouverture, après ce n’est plus nécessaire puisqu’on sait où on va.
D’une certaine façon, les 2 aides de Neptune permettent de trouver la direction de la nef encalminée.
Les 2 aides de Neptune nous aideront à être sûr de la nef encalminée.
Les 2 aides de Neptune ne servent plus après la découverte de la nef encalminée.
Les 2 aides de Neptune n’ont aucune conséquence sur la ligne droite entre l’ouverture et la nef encalminée.
Les 2 aides de Neptune sont indispensables pour pouvoir tracer le trait à ne pas regretter.

LA NATURE DES AIDES DE NEPTUNE
Les 2 aides de Neptune sont identiques (c’est le même type d’aide).
Dit autrement les 2 aides de Neptune sont de même nature (Neptune nous aide 2 fois de la même façon).
Les 2 aides de Neptune sont successives, mais séparées l’une de l’autre (sinon il s’agirait d’une seule aide).
Les 2 aides de Neptune ne sont pas des points, en effet chacune des aides dure un peu.
Les 2 aides de Neptune sont des segments de droite, elles sont limitées aux 2 extrémités (le début et la fin de chaque aide sont des points précis).
Au départ les 2 aides de Neptune ne sont pas matérialisées sur la carte, elles ne deviennent visibles qu’une fois qu’on les a tracées.
Marcher sur les eaux est la même action que les 2 aides de Neptune (marcher sur les eaux est forcément une aide de Neptune).
Il s’agit de 2 fois de la même aide : eau douce ou eau salée.
Les 2 aides de Neptune sont virtuelles (il ne s’agit pas de traverser physiquement une surface aquatique).

LE NOMBRE D'AIDES DE NEPTUNE
Il y a 2 aides de Neptune dans la 560 (et seulement 2 aides).

ENTRE LES 2 AIDES DE NEPTUNE
Il y a quelque chose à faire entre les 2 aides de Neptune (c’est d’ailleurs ce qui justifie qu’il y ait 2 aides et non pas une seule).
Le livre est largement suffisant pour arriver à cette conclusion.
Il n’y a pas d’indice dans la 560 qui permet de savoir ce qu’il faut faire entre les 2 aides de Neptune, c’est simplement une question de logique.
On doit faire quelque chose entre les 2 aides de Neptune mais pas seulement « entre » les 2 aides.
La chose que l’on doit faire entre les 2 aides de Neptune est induite par les aides elles-mêmes et doit être comprise dès la 560.
Ce qu’il faut faire entre les 2 aides de Neptune est une chose naturelle : avancer.
Entre les 2 fois où Neptune intervient, on continue à s’éloigner en ligne droite de Carusburc.

FIN DE LA 2EME AIDE DE NEPTUNE
Quand on s’éloigne du septentrion, on doit s’arrêter quand on voit la nef encalminée par l’ouverture (Il s’agit de marquer un arrêt et non pas de s’arrêter).
Lorsque l’on voit la nef encalminée par l’ouverture, Neptune est encore en train de nous aider (pour la 2ème fois).
Neptune interrompt son aide au moment précis où on aperçoit la nef encalminée par l’ouverture.
L’aide de Neptune s’arrête car elle n’a plus de raison d’être : ayant vu la nef encalminée par l’ouverture, on sait désormais où on va (on n’a donc plus besoin de Neptune et il interrompt son aide aussitôt).
L’aide de Neptune n’est pas relayée par quelqu’un d’autre ou par autre chose.
Lorsque Neptune nous laisse on ne coule pas car il s’agit d’une image : si on veut on peut considérer qu’on remet pied à terre à ce moment du jeu.
La fin de la 2ème aide de Neptune nous donne un indice sur la fin du trait à ne pas regretter (donc sur la nef encalminée).

LIEU
Le lieu d’où l’on voit la nef encalminée par l’ouverture (fin de la 2ème aide de Neptune) est un point précis que l’on doit pointer sur la 1ère carte.
Tout le monde doit tomber sur le même point (on dispose des infos nécessaires pour cela).
Les 2 aides de Neptune contribuent à trouver ce point.
Le point d’où l’on la nef encalminée par l’ouverture et le trait à ne pas regretter dépendent l’un de l’autre.

LOIN
« Loin » est à prendre dans son acceptation courante.
« Loin » signifie simplement « pas proche » ou « pas la porte d’à côté » (rien de plus).
« Loin » est une notion très subjective que l’on doit estimer.
Le livre nous donne les moyens de savoir jusqu’où ne pas aller trop loin (« loin du septentrion glacé » correspond à un point sur notre route).
Un lieu du jeu ne peut pas s’appeler « Loin » mais il peut être qualifié de « loin » (lointain).
« Loin » n’est pas un lieu, mais un concept flou de distance.
C’est loin par rapport au septentrion mais on peut aussi considérer que c’est loin par rapport à Carusburc.
Le « loin » de la 500 n’est pas lié au « loin » de la 560.

SEPTENTRION GLACE
Le septentrion glacé a son importance dans la 560.
On n’a pas rencontré le septentrion avant la 560 (au sens strict du terme).
« Septentrion » est un nom commun.
Le mot « septentrion » est à prendre dans son acceptation académique, il s’agit du nord.
On ne doit considérer que l’acceptation courante du septentrion (il ne faut pas trop chercher midi à quatorze heures).
L’adjectif « glacé » a une seule signification : « froid ».
Le septentrion (glacé) ne correspond ni à un lieu ni à un point (géographique) précis (c’est une licence poétique).
Le « septentrion » est une donnée à la fois assez vague et assez précise pour nous permettre de trouver ce qu’il faut trouver.
Quand on s’éloigne du septentrion, on part de Carusburc.
Neptune et Pédestrios coopèrent étroitement pour nous éloigner du septentrion.

PARCOURS
« Poursuis ta route » et « n’interromps pas ton parcours » : c’est la même chose mais il y a quand même une nuance (les 2 expressions sont redondantes mais il y a une suite à la seconde, ce qui l’oriente de manière différente).
On poursuit sa route et on n’interrompt pas son parcours à la fois pendant et après les 2 aides de Neptune.
Le mot « route » concerne le déplacement effectué depuis Carusburc jusqu’à la nef encalminée.
Neptune nous accompagne quand on doit poursuivre sa route (quand on poursuit sa route, on est en train de marcher sur les eaux).
On poursuit sa route dos au septentrion glacé.
Lorsqu’on poursuit sa route on est plus dans l’axe des 2 aides de Neptune et on ne s’éloigne plus du septentrion (on s’en éloigne jusqu’à ce que l’on voit la nef encalminée, et à partir de ce moment-là on ne s’en éloigne plus).
Le parcours (à ne pas interrompre) n’est pas connu par avance, on doit le trouver et on dispose de toutes les données pour cela.
Il faut examiner correctement la carte pour ne pas faire d’erreur dans notre parcours.
Le parcours que l’on n’interrompt pas commence dans la 560.
On peut considérer que ce parcours se poursuit jusqu’à la fin du jeu.
« N’interromps pas ton parcours » : on pourrait être tenté de le faire (c’est une possibilité qui dépend de chacun, et non pas d’un piège que Max Valentin aurait disposé à cet endroit du jeu).
« N’interromps pas ton parcours » signifie que l’on doit garder la même direction jusqu’à voir la nef encalminée (quand on voit la nef encalminée on marque un arrêt, mais sans s’arrêter complètement).
Le trait à ne pas regretter n’a pas de point commun avec notre parcours précédent, hormis son point de départ.
Le parcours terrestre et le parcours sur les eaux ne sont pas alignés.
On doit s’intéresser à l’intégralité du parcours et non pas seulement à la partie sur les eaux.
Le parcours de Carusburc à la nef encalminée ne se compose pas d’une seule droite.
En 560 le parcours est virtuel (et pendant toute la chasse puisqu’on se déplace seulement pour aller creuser).

OUVERTURE
Dans la 560 les 2 mots « ouverture » ont la même signification : il s’agit de la même ouverture / même lieu (il n’y a qu’une seule ouverture dans le jeu).

ALIGNEMENTS
Les 2 aides de Neptune sont alignées.
Les 2 aides de Neptune sont alignées avec Carusburc.
Carusburc, la 1ère aide de Neptune, la 2ème aide de Neptune et la fin de la 2ème aide de Neptune (point d’où l’on voit la nef encalminée par l’ouverture) sont alignés.
Les 2 aides de Neptune et l’ouverture ne sont pas alignées.
Les 2 aides de Neptune et la nef encalminée ne sont pas alignées.
La fin de la 2ème aide de Neptune, l’ouverture et la nef encalminée sont alignées.
Carusburc et l’ouverture ne sont pas alignés en 560 car il n’y a pas de droite passant par ces 2 points.

TEXTE
Dans les 2 premières phrases du texte, la seule importance au fait que le futur soit suivi du présent est que c’est grammaticalement correct.
Dans la lecture de la 560, Neptune est le sujet du verbe « mènera ».
L’action du premier paragraphe ne se déroule pas à Carusburc.
Dans le premier paragraphe Neptune ne nous aide pas encore, c’est un texte qui explique ce qui va se passer par la suite.
A la fin du premier paragraphe (quand on s’apprête à marcher sur les eaux), on sait dans quelle direction se diriger.
Le premier paragraphe explique ce qu’il faut faire et les autres paragraphes comment le faire.
Les paragraphes du texte se complètent.
La présentation du texte (nombre de paragraphes) n’a aucune importance.
La ponctuation du texte n’a aucune importance.
La succession des vers de la 560 respecte l’ordre chronologique des actions à entreprendre dans cette énigme.
Le chercheur emprunte (virtuellement) le chemin décrit dans le texte de la 560.
La 1ère carte est assez précise pour y trouver tous les éléments décrits dans le texte de l’énigme.



VISUEL

SYMBOLIQUE
Le visuel de la 560 est symbolique.

NORD
Le nord est en haut du visuel : il s’agit d’une indication de lecture (un document se lit en partant en haut à gauche et en finissant en bas à droite) mais pas d’une indication géographique (le visuel ne contient pas d’indice quant au nord géographique).

COQUILLAGE
C’est un coquillage que l’on voit sur le visuel (ce n’est pas un escargot).
Le coquillage est décoratif (mais peut-être pas seulement).
La position du coquillage n’a pas d’importance (on peut le déplacer n’importe où sans altérer le décryptage de l’énigme).
Que le coquillage se retrouve ou non sous les eaux une fois le trait de crayon tracé n’a pas d’importance.
Que le coquillage soit vide ou non n’a pas d’importance.
Le trait du crayon donne une info plus précise que le coquillage.

CRAYON
Ne sont pas importants concernant le crayon : sa marque, sa forme, son poids, sa couleur, son ombre, qu’il soit ou non au soleil et l’endroit où il se trouve sur le trait.
La seule chose importante concernant le crayon est son inclinaison (la même que celle du trait).
L’inclinaison du crayon sur le visuel permet-elle de déterminer sa direction ? Il y a de ça, oui !
Le crayon part de Carusburc.
Le crayon est en train de tracer le trait sur le visuel, le sens du tracé a de l’importance.
Le crayon est symbolique, n’importe quel instrument à écrire (ou à peindre) aurait pu faire l’affaire.
On peut considérer qu’il s’agit de notre crayon.
Il n’y a qu’un seul crayon.

DEPART DU TRAIT
Le point de départ du trait est Carusburc.
Le trait nous éloigne de Carusburc (avec Albion dans le dos).
On n’a pas besoin de connaître notre destination pour quitter correctement Carusburc.

LONGUEUR DU TRAIT
L’épaisseur du trait de crayon et sa longueur sur le visuel n’ont pas d’importance.
La longueur du trait Carusburc - fin de la 2ème aide de Neptune a de l’importance.
La longueur du trait Carusburc - fin de la 2ème aide de Neptune n’est pas codée.

INCLINAISON DU TRAIT
L’inclinaison du trait est importante mais Max Valentin refuse d’être plus précis et de parler d’angle.
Si Max Valentin fait une différence entre les termes « inclinaison » et « angle » c’est pour éviter d’induire les chercheurs en erreur (le trait n’a pas vocation à être un instrument de précision : il n’a d’autre prétention que de donner un indice, et la valeur angulaire ne contient aucune donnée réellement utile).
L’inclinaison du trait est correcte pour ce qu’il faut en comprendre.
Une chose inclinée l’est toujours par rapport à un axe de référence.
L’inclinaison du trait est à prendre dès Carusburc, mais elle ne dépend pas de Carusburc.
Le trait indique une direction, elle doit être déterminée par nos soins en fonction de certains paramètres.
Un élément sur le visuel de la 560 permet de confirmer la direction donnée par les 2 aides de Neptune (les aides sont insuffisantes pour trouver la direction précise, on a besoin d’autre chose).

TRAIT INACHEVE
Le crayon est en mouvement sur le visuel (le trait est inachevé).
Le crayon ne changera pas de direction avant de terminer son trait (le trait est achevé en fin de 560).

LE TRAIT ET LES 2 AIDES DE NEPTUNE
Neptune nous aide 2 fois sur le trait, entre Carusburc et l’endroit où ce trait s’arrêtera (mais pas entre Carusburc et la pointe du crayon telle qu’elle présentée sur le visuel).
Le trait nous éloigne du septentrion glacé.
Le trait passe par un point précis (au cours de la 1ère aide de Neptune) et se poursuit (sans changer de direction) pour s’arrêter à un autre point précis.

TRAIT DU VISUEL
Le trait du visuel concerne la 560.
Le trait correspond au premier paragraphe du texte + une partie du deuxième.
Le trait est une ligne droite non brisée (du début à la fin, même s’il n’est que partiellement représenté sur le visuel).
D’une certaine façon le trait est avant tout symbolique, mais il ne symbolise pas une ligne concrète sur le terrain.
On ne peut pas interpréter le trait de 2 façons différentes.
Le trait est important, il conditionne le tracé du trait à ne pas regretter.
Que le trait du visuel soit tracé par un gaucher ou un droitier n’a pas d’importance.

VISUEL
Le visuel de la 560 sert avant la découverte de la nef encalminée (le visuel n’est pas utilisé à la fin de l’énigme).
Le visuel représente un ensemble cohérent, et non pas deux demi visuels réunis par une sorte d’effet miroir.
Ce qui est important sur le visuel, c’est le fait que le trait soit incliné.
Mais dire que le visuel représente « un trait droit, tracé en oblique » est insuffisant pour en comprendre la signification.
Le crayon fend les eaux sur le visuel, c’est à nous de découvrir lesquelles.
Sur le visuel, la tête au-dessus de la signature de Michel Becker et le sous-marin sont des coïncidences.